GUGEL MÉDIÉVAL


Faites défiler jusqu'à la fin

Pas de charge plus


Article  1 - 20 de 28

 

Qu'est-ce qu'une Gugel médiévale ?

Une gugel médiévale est un vêtement traditionnel porté au Moyen Âge par les hommes et les femmes. C'est une sorte de capuche qui commence au cou et s'étend souvent sur les épaules et le dos. La fonction de la gugel était de protéger la tête et le haut du corps du froid et de la pluie.

Typiquement, une gugel médiévale est faite de tissu de laine, ce qui la rend chaude et résistante aux intempéries. Les couleurs typiquement utilisées pour les gugels sont des tons de terre comme le brun, le vert et le gris, donnant au vêtement un aspect rustique et authentique.

Ici, dans notre boutique, nous offrons un large choix de gugels médiévales dans différentes couleurs et styles. Les gugels sont fabriquées avec des matériaux de haute qualité et dans des designs authentiques, capturant parfaitement l'atmosphère du mode de vie médiéval.

Histoire de la Gugel au Moyen Âge

La gugel était un vêtement caractéristique de l'habillement médiéval et était principalement portée du 12ème au 14ème siècle. Elle était à l'origine une capuche qui est devenue plus tard un vêtement avec une capuche attachée et, au fil du temps, un couvre-chef indépendant. La gugel était portée aussi bien par les hommes que par les femmes et était une partie intégrante de la mode médiévale.

L'utilisation de la gugel était polyvalente, servant non seulement de couvre-chef, mais aussi d'écharpe ou de cape. La capuche pouvait être tirée sur la tête au besoin pour se protéger du froid et de la pluie. De plus, la gugel avait également une signification sociale, car elle était portée par différentes couches sociales et était donc un symbole d'unité et d'appartenance.

Il y avait différents types de gugels au Moyen Âge, y compris la gugel simple et pointue, la gugel droite ou la gugel à grelots, qui était décorée de grelots. Chaque type avait ses propres caractéristiques et était porté selon l'utilisation et les préférences de mode.

L'histoire de la gugel au Moyen Âge est étroitement liée à l'habillement médiéval et à son développement. C'était un vêtement polyvalent et symbolique, encore associé au Moyen Âge aujourd'hui.

Signification des Gugels dans la société médiévale

La gugel était une partie importante de la société médiévale et avait à la fois une signification fonctionnelle et à la mode. Conçue à l'origine comme un vêtement utilitaire, la gugel a évolué au fil du temps pour devenir un accessoire de mode affichant différents styles et modes. L'utilisation de pointes et de bandes longues était répandue et servait non seulement de décoration, mais avait aussi une signification sociale. La longueur des pointes et la manière dont elles étaient nouées pouvaient indiquer le statut social et l'appartenance à un certain groupe ou classe dans la société.

La gugel était portée dans différentes versions, y compris des versions simples et non doublées pour un usage quotidien, ainsi que des gugels ornées et à motifs pour des occasions festives. Cette variété reflétait la hiérarchie sociale et était un élément important de la mode médiévale. Dans l'ensemble, la gugel jouait un rôle important dans la société médiévale, où elle servait non seulement de vêtement pratique, mais aussi d'accessoire de mode et de symbole de statut social.

Types de Gugels médiévales

Coiffures Montées

Les coiffures montées peuvent être trouvées dans divers types et styles, y compris des bandeaux, fascinators, chapeaux et couronnes. Ces pièces de coiffure sont fabriquées à partir

 d'une variété de matériaux, y compris des tissus, des plumes, des fleurs, des perles, des métaux et des plastiques. La palette de couleurs va des tons neutres aux couleurs vives et aux motifs qui s'adaptent à différents ensembles.

Les styles varient du classique et élégant au ludique et audacieux. Les bandeaux sont souvent ornés de nœuds, de fleurs ou d'autres embellissements, tandis que les fascinators présentent des designs délicats avec des plumes et des filets. Les chapeaux peuvent aller du large bord et romantique au structuré et simple, et les couronnes offrent une apparence royale et majestueuse.

Les différentes options et variations des coiffures montées permettent de trouver le style parfait pour chaque occasion et chaque personnalité. Des designs inspirés du vintage aux pièces modernes et audacieuses, il y a quelque chose pour tous les goûts et tous les styles. Cette variété fait des coiffures montées un accessoire polyvalent qui peut compléter n'importe quelle tenue.

Capuches Larges et Longs Pare-soleils

Les coiffures médiévales étaient variées et riches en différentes formes et styles. Les capuches larges et les longs pare-soleils étaient des coiffures typiques portées au Moyen Âge. Les capuches larges étaient grandes et enveloppaient la tête et la partie supérieure du dos, tandis que les longs pare-soleils protégeaient la tête du soleil et de la pluie. En revanche, la gugel était une capuche ajustée, souvent portée avec une cape. Les capuches larges et les longs pare-soleils se distinguaient de la gugel par leur forme volumineuse et leur protection contre les éléments.

Des illustrations contemporaines d'artistes comme Guy de Vigagenot et Petrus de Ebulo montrent différentes formes et styles de coiffures médiévales. Celles-ci vont de designs simples et fonctionnels à des coiffes et voiles élaborés et luxueux.

En tant que vêtements de voyage populaires au Moyen Âge, les capuches larges et les longs pare-soleils étaient souvent portés comme partie de l'habillement de voyage. Différents noms et designs incluent, par exemple, le chapeau de pèlerin, le bâton de pèlerin et la casquette de voyage. Ces coiffures étaient à la fois pratiques et à la mode et jouaient un rôle important dans le style de voyage médiéval.

Cols Courts et Épaules Rondes

Le développement de cols courts et d'épaules rondes chez les Vikings par rapport au Moyen Âge montre un passage de la fonctionnalité pratique à l'esthétique stylistique. Alors que les Vikings utilisaient des cols courts et des épaules rondes pour la mobilité et le confort, ces caractéristiques sont devenues une déclaration de mode au Moyen Âge pour indiquer le statut social. Ce développement est également observé dans d'autres cultures, où des tendances similaires de vêtements fonctionnels à éléments stylistiques ont été observées.

La gugel, à l'origine un vêtement pratique pour se protéger du mauvais temps, a évolué au fil du temps pour devenir un élément déterminant du Moyen Âge. De la gugel, différents vêtements tels que le manteau ou la capuche ont émergé, qui constituaient une partie importante de la mode médiévale.

Les adaptations de la gugel à différentes conditions climatiques sur différents continents montrent l'utilisation polyvalente de ce vêtement. Dans les régions plus chaudes, la gugel était fabriquée à partir de matériaux plus légers, tandis que dans les climats froids, des versions plus épaisses et plus chaudes étaient préférées. La variété des adaptations reflète la diffusion et l'acceptation mondiales de la gugel dans différentes cultures.

Occasions de Porter une Gugel Médiévale

Le port d'une guimpe médiévale est approprié à différentes occasions. La guimpe est un vêtement traditionnel qui tient la tête, le cou et les épaules au chaud. Fabriquée en laine épaisse, la guimpe était une protection importante contre le froid et les intempéries au Moyen Âge.

De nos jours, la guimpe médiévale est portée lors de différents événements, comme le LARP (Live Action Role Playing) ou la reconstitution historique. Ces événements offrent la possibilité de se plonger dans le monde médiéval et de porter les vêtements de l'époque. Dans ce cas, la guimbarde ne sert pas seulement à l'authenticité, mais aussi à la protection contre le vent et les intempéries.

La guimpe peut également être appropriée pour les marchés médiévaux, les fêtes historiques ou les représentations théâtrales. Grâce à son aspect traditionnel et à sa fonction pratique, la guimpe est un vêtement polyvalent qui peut être porté à différentes occasions.